Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Glanes

Weigel (Bernard), Cléebourg, des vignerons et leur cave

I.D. l’Edition, 87 p., 2010
Claude Muller
p. 591
Référence(s) :

Weigel (Bernard), Cléebourg, des vignerons et leur cave, I.D. l’Edition, 2010, 87 p.

Texte intégral

1Voici une pierre supplémentaire à une meilleure connaissance de la civilisation de la vigne alsacienne. Loin d’un ouvrage pro domo faisant la promotion de la Cave coopérative de Cléebourg, ainsi que de Steinseltz, Rott, Oberhoffen et Riedseltz, faut-il le rappeler, Bernard Weigel nous propose un ouvrage solidement documenté à partir du dépouillement du Weissenburger Wochenblatt ou de la Weissenburger Zeitung et du croisement des témoignages des acteurs de cette belle aventure. S’il n’insiste guère sur la viticulture locale sous l’Ancien Régime, en revanche il esquisse les malheurs conjonctuels du Reichsland et de l’entre-deux-guerres qui précèdent la volonté nazie de créer une zone modèle regroupant les vignobles du sud du Palatinat et du nord de l’Alsace, pour en faire une sorte de vitrine du savoir-faire germanique en matière d’agronomie (p. 28).

2La cave naît le 26 mai 1946 sous l’impulsion de Georges Rupp, du pasteur Wild, de Michel Wust et de Charles Heckmann. 435 coopérateurs acceptent de mettre en commun 70 hectares de vignes et les « dommages de guerres ». Dès 1946 les bâtiments sortent de terre selon les plans de l’architecte Charles-Gustave Stoskopf. La première vendange rentrée est le squelettique millésime 1947 (98 hl, à mettre en relation avec les 16 000 hl encavés soixante ans plus tard). Suivent les étapes de l’expansion, chiffres et documents iconographiques à l’appui. Remarquons aussi la remarquable stabilité de l’équipe dirigeante : Charles Heckmann, Henri Pflug, Gilles Theilmann présidents correspondant à Michel Wust, Georges Rupp et Frederic Orth directeurs.

3Deux questions restent cependant en suspens. Tout d’abord le vignoble de Cléebourg et environs est-il un vignoble alsacien ou un vignoble palatin ? Quelle est l’influence du facteur confessionnel dans l’entreprise cléebourgeoise, autrement dit celle du protestantisme, tant luthérien que réformé ?

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Muller, « Weigel (Bernard), Cléebourg, des vignerons et leur cave », Revue d’Alsace, 137 | 2011, 591.

Référence électronique

Claude Muller, « Weigel (Bernard), Cléebourg, des vignerons et leur cave », Revue d’Alsace [En ligne], 137 | 2011, mis en ligne le 20 août 2011, consulté le 29 juin 2017. URL : http://alsace.revues.org/1176

Haut de page

Auteur

Claude Muller

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page