Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Glanes

Kretz (Pierre), Quand j’étais petit, j’étais catholique

Editions La Nuée Bleue, 167 p., 2005
Claude Muller
p. 585-586
Référence(s) :

Kretz (Pierre), Quand j’étais petit, j’étais catholique, Editions La Nuée Bleue, 2005, 167 p.

Texte intégral

1Les férus de littérature connaissent « Le Petit Chose », alias Daniel Eyssette, mis en scène par Alphonse Daudet. Les amateurs d’humour lui préfèrent peut-être « Le Petit Nicolas » de Sempé. Les amoureux de l’Alsace s’intéresseront sans doute au « Petit Catholique », inventé par Pierre Kretz, ancien avocat devenu homme de lettres.

2Dans un village alsacien, jamais nommé [il s’agit de Rodern], durant les années cinquante, un petit garçon sans nom autre que le « Petit Catholique », fervent croyant, se destine à la prêtrise. Si la France laïque n’est plus tout à fait la « fille aînée de l’Eglise », l’Alsace concordataire de Mgr Weber se caractérise par un taux élevé de pratique religieuse. Sous la houlette du curé, dans une vie rythmée par l’usine et les champs, la messe dominicale et les fêtes de famille, le « Petit Catholique » grandit et découvre le monde des adultes. Il pose sur leur monde un regard candide : le confessionnal « placard à péchés » imprégné de la sueur des pécheurs ; les scouts et leurs chansons laïques ; les miracles de Padre Pio ; la Peugeot forcément protestante.

3Si l’ouvrage s’intitule roman, que Pierre Kretz nie être autobiographique, car il a rassemblé des anecdotes vécus par certains de ses amis, il mérite néanmoins un compte rendu dans la Revue d’Alsace. Le contexte religieux est évoqué notamment avec une extrême justesse et vaut témoignage pour les générations futures. Il apparaît notamment comme un négatif (ou un positif) des rapports des visites pastorales officielles rédigés par le curé et publiés ci et là dans diverses revues locales. L’ouvrage de Pierre Kretz devient de la sorte un document incontournable pour comprendre la mutation d’importance survenue dans l’Eglise, passée, le temps d’une génération à peine, d’un catholicisme de tradition et de masse à un catholicisme de conviction, aux rangs plus clairsemés mais militants.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Muller, « Kretz (Pierre), Quand j’étais petit, j’étais catholique », Revue d’Alsace, 132 | 2006, 585-586.

Référence électronique

Claude Muller, « Kretz (Pierre), Quand j’étais petit, j’étais catholique », Revue d’Alsace [En ligne], 132 | 2006, mis en ligne le 15 octobre 2011, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://alsace.revues.org/1411

Haut de page

Auteur

Claude Muller

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page