Navigation – Plan du site
Le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne

Le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne. La fin d’un long parcours

Jean-Pierre Kintz
p. 513-516

Texte intégral

1Il n’est plus nécessaire de présenter le NDBA ou Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne édité par la Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace. Depuis 1982 quarante six fascicules ont été publiés présentant 12 393 notices de personnalités nées en Alsace, y œuvrant ou ayant marqué l’histoire de la région. Elles ont été imprimées sur 4 834 pages. Après la parution d’une série de cinq numéros, la Fédération a pu proposer aux acquéreurs l’acquisition d’un coffret.

2Dans le tome 130 de la Revue d’Alsace, la Commission de rédaction a défini les règles de l’édition. Les préfaces et les « notes » des divers fascicules ont permis de préciser les divers critères. Dès le deuxième numéro, des portraits ont illustré le NDBA. Des planches en couleur ont fait leur apparition en 1990.

3Rappelons une originalité de ce dictionnaire : des contemporains encore en vie y sont présentés et exceptionnellement les femmes que nous pouvons quotidiennement rencontrer y trouvent leur portrait. Cela est une manière discrète de souligner leur rôle au cours des âges.

4La parution du NDBA est le résultat d’une entreprise exemplaire : il est le fruit d’une collaboration dans le travail de plus de 1 500 auteurs parmi lesquels une quarantaine de rédacteurs réguliers (15 ont rédigé plus de 130 notices).

5Ils sont tous bénévoles. Nulle part ailleurs, à travers le monde, on a pu rassembler pendant plus de deux décennies des historiens et des chercheurs faisant preuve de tant d’abnégation. Répétons-le : la rédaction d’une notice exige parfois plus de temps que pour rédiger un article de revue. La Commission de lecture des notices s’est réunie parfois toutes les trois semaines afin d’améliorer la valeur des textes. On a pu prétendre, à juste titre, que l’entreprise actuelle ne saurait être imitée avant bien longtemps.

6Tous les efforts des équipes responsables sont largement récompensés. Le NDBA est devenu un outil de travail pour les chercheurs en France et à l’étranger, principalement dans les espaces de langue germanique et le monde anglo-saxon. Il constitue aussi un ouvrage pédagogique en usage dans les bibliothèques des établissements d’enseignement et cela grâce au soutien des collectivités territoriales et établissements publics. De nombreux amateurs de l’histoire régionale ont acquis le NDBA. Celui-ci est, à sa manière, une écriture de l’histoire de l’Alsace.

7Le stock de quelques numéros est déjà épuisé. Des collections entières peuvent néanmoins être acquis, certes chez les libraires, mais plus simplement au secrétariat de la Fédération.

8Coffret pour cinq fascicules : 12 €
La collection complète du NDBA est au prix exceptionnel de 700 €
Facilité de paiement.

Tableau récapitulatif 1

Tableau récapitulatif 1

Tableau récapitulatif 2

Tableau récapitulatif 2

9La lecture de ce tableau, établi par M. Claude Betzinger, mérite deux précisions :

  • le nombre de lignes correspond au relevé des noms. Chaque ligne est consacrée à la mention du nom et des prénoms du personnage, aux dates de naissance et de décès, à l'indication de l'auteur de la notice, le n° du fascicule et la page

  • le nombre de page des 42 fascicules ordinaires s’élève à 4434 pages.

10Les notices complémentaires sont imprimées entre les pages 4435 et 4833 pour les fascicules 43-46.

11La publication de cette œuvre monumentale arrive à son terme. Les auteurs composent actuellement les dernières notices qui seront présentées dans les prochains fascicules. Les fascicules supplémentaires ont plus précisément pour objet de signaler des personnalités omises dans les numéros ordinaires et surtout celles qui se sont affirmées au cours de la période récente. On observera particulièrement le rôle des femmes au plan politique. Un universitaire a pu faire observer ceci : « par rapport au terme des années 1970, l’essentiel des femmes et hommes alors influents dans leurs domaines respectifs ont été remplacés ; des initiatives, de plus en plus nombreuses, ont introduit du sang nouveau, modifié dynamique et rapports de force régionaux, subrégionaux, économiques, sociaux et culturels ».

12Comme il a été précisé dans les dernières préfaces, il est maintenant aisé de tirer la substantifique moelle de cette œuvre. Le NDBA est un ouvrage de références, une invitation à la lecture, un outil de travail. On ne peut que s’en réjouir. Le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne ne saurait cependant être l’occasion de plagiat.

Haut de page

Table des illustrations

Titre Tableau récapitulatif 1
URL http://alsace.revues.org/docannexe/image/1568/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 836k
Titre Tableau récapitulatif 2
URL http://alsace.revues.org/docannexe/image/1568/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 794k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Pierre Kintz, « Le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne. La fin d’un long parcours », Revue d’Alsace, 132 | 2006, 513-516.

Référence électronique

Jean-Pierre Kintz, « Le Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne. La fin d’un long parcours », Revue d’Alsace [En ligne], 132 | 2006, mis en ligne le 01 décembre 2011, consulté le 30 mars 2017. URL : http://alsace.revues.org/1568 ; DOI : 10.4000/alsace.1568

Haut de page

Auteur

Jean-Pierre Kintz

Président de la Fédération des sociétés d’histoire et d’archéologie d’Alsace

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page