Navigation – Plan du site

Conseils aux auteurs

Présentation générale

Il est indispensable que vous nous remettiez un texte tapé avec traitement de texte. Envoyez le texte en Attach à l’adresse fshaa@orange.fr ou sur CD. Utilisez le mode plan pour la rédaction, mais avec 4 niveaux de titres maximum.

Majuscules et minuscules

Les patronymes sont en majuscules dans les notes et bibliographies suivis des prénoms en entier et en minuscules, mais en minuscules dans le texte, précédés du prénom en entier.

Les institutions à caractère unique en majuscules (l’Université épiscopale, l’Institut de France, l’Ecole du Louvre, l’Etat, l’Eglise, la Ville de Strasbourg en tant qu’institution, le Magistrat, le Conseil souverain, la Régence épiscopale de Saverne, l’Intendance, la Préfecture, la Bibliothèque royale, mazarine ou municipale, les Archives départementales), mais en minuscules quand il s’agit de noms communs qualifiant des institutions ou des organismes du même type : les universités allemandes (mais l’Université de Strasbourg), les facultés (mais la Faculté des Lettres, des Sciences, de Droit), les séminaires (mais le Grand Séminaire), l’académie ou les académies en tant qu’entités administratives et en tant qu’institution (mais l’Académie d’Alsace ou l’Académie française), les états, l’empire, le royaume, les églises en tant que bâtiments (mais l’Eglise en tant qu’institution), le chapitre d’un couvent (mais le Grand Chapitre), les écoles (mais l’Ecole latine de Sélestat), les lycées (mais le Lycée impérial ou tel Lycée en particulier), la ville en tant qu’entité territoriale (mais la Ville en tant qu’institution), le conseil général, la cour, la cour d’appel, la cour de cassation, la cour martiale (mais la Cour des comptes), les palais (mais le Palais Rohan), les hôtels (mais l’Hôtel d’Andlau), le ou les ministères (mais le ministère de l’Intérieur, des Affaires étrangères), les catholiques, les protestants et les juifs (mais l’Ordre de Malte, l’Ordre Teutonique, les Franciscains, les Dominicains), les sociétés d’histoire (mais la Société d’histoire du Sundgau).

Les épithètes en minuscules (Société académique) sauf s’il s’agit de noms de personnes.

Les fonctions en minuscules : prévôt, maire, bailli, intendant, préfet, gouverneur, abbé, prieur, père abbé.

Les périodes historiques en majuscules : Histoire (en tant que science) et histoire (en tant que discipline ou période : l’histoire des institutions, l’histoire contemporaine) ; Antiquité, Moyen Age (sans trait d’union), bas (minuscule), Temps modernes, Ancien Régime.

Les points cardinaux en majuscules lorsqu’ils désignent une région ou une portion de territoire (l’Est, le Nord, le Sud, le Midi, le Centre de la France, tout comme l’Orient et l’Occident), en minuscules lorsqu'ils désignent une situation, une exposition, une direction ou une orientation (la façade nord, le versant sud, le sud de la région, le nord de l’Alsace).

L’initiale des substantifs allemands est théoriquement en majuscule, sauf indication contraire des auteurs notamment médiéviste (orthographe de l’allemand du Sud).

Italiques et guillemets

Les titres des ouvrages sont en italiques, de même que ceux des journaux et des revues. Par contre, les titres des articles en caractères normaux (romains) (y compris les titres en allemand) sans guillemets. Dans le cas des revues, mettre une virgule entre le titre de l’article et le nom de la revue (en évitant d’utiliser le « in » ou le « dans »).

Exemples de présentation :

  • d'un ouvrage : MEYER (Jean-Philippe), Voûtes romanes. Architecture religieuse en Alsace de l’an mil au début du XIIIe siècle, Strasbourg, 2003. On n’indiquera pas l’éditeur, mais le lieu d’édition.

  • d’un article: LIVET (Georges), La question forestière : un domaine concédé, réclamé, partagé entre Strasbourg et Barr aux XVIIIe et XIXe siècles (sans guillemets), Ann. DBO, 37, 2003, p. 34-50. Pour les revues, on indiquera, s’il existe, le numéro de la série, l’année et les pages correspondantes à l’article mentionné.

La communication à un colloque sera présentée comme un article (caractères latins), suivi de la mention Actes (en italiques), de l’année de parution et des pages correspondantes. Les catalogues d'exposition figureront, comme les ouvrages, en italiques.

Les termes en langue étrangère, soit en allemand, soit en latin (Gultgut, Stub, Ohmen, Almosenpfleger, Schultheiss, Stabhalter, Statthalter, Reichsland, allodium, fixum, jus albergariae) éventuellement les groupes de mots identifiants (Meister und Rat, ultimum vale) en italiques (sans guillemets). Par contre, les citations en langue étrangère figureront en italiques et entre guillemets.

Les lieux dits figureront en caractères romains. Mettre les citations en langue française, en caractères romains et entre guillemets et les citations en langue étrangère en italiques et entre guillemets.

Les traits d’union

Sans : Moyen Age

Avec: Basse-Alsace, Haute-Alsace, Contre-Réforme.

Les chiffres

Remplacer les chiffres arabes dans le texte par des chiffres en toutes lettres théoriquement en dessous de 10, mais tout dépend du contexte selon qu’il est littéraire (en toutes lettres) ou statistique (en chiffres) ; en tout cas, ne jamais faire commencer une phrase ou un paragraphe par un chiffre arabe.

Les mois en toutes lettres : le 3 février 1006 (et non le 3/02/1006), en ce qui concerne le calendrier grégorien. Quand on est amené à citer des dates du calendrier révolutionnaire, il est demandé d’indiquer entre parenthèses les équivalences en calendrier grégorien.

Louis XVI, Napoléon Ier.

Pour les siècles, XVIIIe siècle.

Pour les tomes d’un ouvrage : t. I, II, III (et non 1,2,3).

Allemand et français

Les prénoms et les patronymes seront présentés sous leur forme la plus connue, tantôt en allemand, tantôt en français (Ludwig van Beethoven, mais Jean-Daniel Schoepflin). En cas d'hésitation, prière de se référer au Nouveau Dictionnaire de Biographie alsacienne.

La transcription des termes allemands (toujours en majuscules et en italiques) sera modernisée (Erbgut et non Erhguth, Weistümer et non Weisthümer) au même titre que les noms des localités (Ferrette et non Pfirt, Sélestat et non Schlestadt, la Petite-Pierre et non Lutzelstein) ; sauf dans le cas de citations (voir plus haut).

En ce qui concerne les transcriptions, de l’allemand en français, des noms de dynastie et des noms de lieu (Zweibrücken ou Deux-Ponts ? Württemberg ou Wurtemberg ?), il convient de faire la distinction entre le texte français d’une part, dans lequel la transcription s’impose (Fribourg, Zurich, Wurzbourg, Ludwigsbourg), les notes et la bibliographie d’autre part, dans lesquels la graphie d’origine sera privilégiée (Freiburg, Würtzburg, Ludwigsburg).

Les abréviations

Elles sont laissées à la discrétion du comité de rédaction restreint qui procédera à l’uniformisation. Pour les abréviations courantes : p; f. (page, folio,) v° (verso), col. (colonne); t. I, II, III (tomes) ; Bd., Abt. 1,2,3 (Band, Abteilung) ; s.d., s.1.n.d., (sans date, sans lieu ni date) ; s. (et non ss. ni sq.) (suivants, suivantes) ; h-t, (hors texte) ; coll. (collection) ; op. cit., art.cit., loc. cit. (ouvrage, article, passage cité) ; ibid. (au même endroit) et id. (répétition d’une même note) ; ms. (manuscrit).

Ne jamais abréger saint (en st.) : toujours en minuscules sauf lorsqu’il s'agit d’un lieu (Mont Sainte-Odile, ermitage Saint-Florent).

Pour les initiales des prénoms : C. (édric), Ch. (arl,~), Cl. (aude), Chr. (istian, istophe), Fr. (ancois, édéric). Distinguer les prénoms composés (J-D. = Jean-Daniel, J-J. = Jean-Jacques) et les multiprénoms (Charles Théodore, Victor Emmanuel) qui ne prennent pas de trait d’union. Contrairement aux notes, les prénoms doivent figurer autant que possible, en entier dans le corps du texte.

Les images

Les images sont à fournir dans une résolution au moins égale à 300 dpi pour une image de 12 cm environ (l’image doit avoir une bonne définition à l’origine : redimensionner une image trop petite ne permet pas de reconstituer une information inexistante). Merci de nous transmettre les images de préférence dans des fichiers séparés de celui du texte. N’oubliez pas de joindre les légendes et le cas échéant, indiquer leur place dans le texte.