Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Les périodes de l'histoire
XVIIe - XIXe siècles

MAURER (Catherine), La ville charitable. Les œuvres sociales catholiques en France et en Allemagne au XIXe siècle

Les Éditions du Cerf, 2012, 414 p.
Claude Muller
p. 455-456
Référence(s) :

MAURER (Catherine), La ville charitable. Les œuvres sociales catholiques en France et en Allemagne au XIXe siècle, Les Éditions du Cerf, 2012, 414 p.

Texte intégral

1« Je ne suis pas étonné de l’étonnement que vous a exprimé Mgr Raess au sujet de ce qu’il avait vu à Angers. Le vénérable prélat… n’avait pas une idée exacte de ce que la France catholique a su faire dans nos diocèses en fait d’œuvres. » Ces quelques mots du 31 janvier 1876, adressé par l’évêque alsacien d’Angers, Mgr Freppel, à l’un de ses anciens condisciples, l’abbé Schaal (Archives départementales du Bas-Rhin, 1V175), nous introduisent dans le sujet magistralement esquissé par Catherine Maurer, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Strasbourg, dans son ouvrage intitulé La Ville charitable et qui évoque les œuvres sociales catholiques, tant en France qu’en Allemagne au XIXe siècle.

2L’auteure dans son introduction évoque une histoire comparative sur la base d’enquêtes au tournant du XXe siècle entre huit villes françaises (Angers, Elbeuf, Lyon, Nancy, Neuilly, Orléans, Rouen et Saint-Etienne), sept allemandes (Berlin, Bochum, Breslau, Cologne, Francfort, Königsberg et Wurzbourg) et une « franco-allemande », Strasbourg, qui nous intéresse évidemment particulièrement. Toutefois l’ampleur de la bibliographie (p. 328-387) nous ramène bien au titre. Il s’agit là d’une synthèse riche, fruit de plusieurs années de recherches ininterrompues, amenée à rester pour longtemps un ouvrage de référence sur la question.

3De cet ouvrage dense, rédigé dans un style concis, relevons quelques apports de Catherine Maurer. Tout d’abord une typologie des acteurs, des élites laïques aux prêtres et aux religieuses, mais aussi celle des œuvres. Ensuite la comparaison entre deux grands espaces géographiques permet de gommer les particularismes locaux et régionaux aux dépens de la circulation des modèles. Enfin Catherine Maurer souligne le paradoxe du catholicisme : son caractère antimoderne par rapport aux œuvres l’inscrit dans la modernité du XIXe siècle. « Si tu veux être parfait, va vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux » (Mt, 19, 21).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Muller, « MAURER (Catherine), La ville charitable. Les œuvres sociales catholiques en France et en Allemagne au XIXe siècle », Revue d’Alsace, 139 | 2013, 455-456.

Référence électronique

Claude Muller, « MAURER (Catherine), La ville charitable. Les œuvres sociales catholiques en France et en Allemagne au XIXe siècle », Revue d’Alsace [En ligne], 139 | 2013, mis en ligne le 01 octobre 2013, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://alsace.revues.org/1807

Haut de page

Auteur

Claude Muller

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page