Navigation – Plan du site

Le « Cavalierstour » en Suisse, en Savoie, en Italie et en France de François Jacques Wurmser de Vendenheim et Sundhouse (1680-1682)

F.J.Wurmser de Vendenheim et Sundhouse’s (1680-1682) “Cavalierstour” in Switzerland, Savoie, Italy and FranceFrancois Jacques Wurmser von Wendenheim und Sundheim auf Cavalierstour. In der Schweiz, in Italien, Savoyen (1680-1682)
Jean-Paul Haettel
p. 97-127

Résumé

Françoise Eléonore Wurmser de Vendenheim de Sundhouse, née de Mullenheim-Rechberg avait eu la bonne idée de garder les lettres – plus de quatre-vingt-cinq – que son fils avait écrites entre 1680 et 1682. Avec cette correspondance, François Jacques Wurmser, jeune noble Strasbourgeois nous emmène à le suivre dans ses pérégrinations. Lors de son Cavalierstour – voyage pour parfaire son éducation civile et militaire – il traverse maint pays. Il décrit les lieux et monuments visités, les us et coutumes des personnes rencontrées. Il relate sa vie ‘d’étudiant’, ses difficultés d’intendance et nous fait partager ses avis concernant les modes de vie, les faits historiques du monde qu’il côtoie. Germain au départ, Français au retour !

Françoise Eléonore Wurmser de Vendenheim de Sundhouse, née de Mullenheim-Rechberg, had the great idea of storing the over eigty-five letters that her son had sent her between 1680 and 1682. In his letters, François Jacques Wurmser, a young nobleman living in Strasbourg, takes the reader along his wanderings. On his Cavalierstour -a “grand tour” to further his military and social education- he travelled across many countries, describing the places and monuments he had visited, the customs, the traditions and the people he had come across. He tells about his student life and his financial difficulties and introduces to various ways of life or to different historical events. He started his tour as a German and came back as a Frenchman.

Zum Glück hat Françoise Eléonore Wurmser von Vendenheim zu Sundhausen, geborene von Mullenheim - Rechberg die Briefe, mehr als 85 an der Zahl, welche ihr Sohn François Jacques Wurmser, zwischen 1680 und 1682 ihr zugesandt hatte, aufbewahrt. Dank dieser Briefsammlung können wir seinen Wanderungen nachfolgen. In seiner Cavalierstour - die seiner Bildung dienen sollte - durchreiste er mehrere Länder; er beschreibt nicht nur die Landschaften und die Denkmäler, sondern auch die Lebensweise der Leute, über welche er uns seine Meinung nicht verheuchelt. Auch die geschichtlichen Ereignisse der verschieden Länder werden von ihm beurteilt. Seine Erlebnisse als Student, wie auch seine Geldschwierigkeiten werden natürlich erwähnt. Als Deutscher fortgezogen, kommt er als Franzose zurück!

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2017.

Plan

L’an 1680
L’an 1681
L’an 1682
Les années suivantes

Aperçu du texte

Le Grand Tour ou Tour du Chevalier, appelé Junkerfarhrt ou Cavalierstour dans le Saint Empire romain germanique, était à l’origine un long voyage, effectué par les jeunes gens des plus hautes classes de la société européenne. Il avait pour but de parfaire les humanités et la formation militaire des jeunes aristocrates ; c’est surtout à partir du XVIIe siècle et à l’époque de Louis XIV, que ces voyages devinrent une pratique normale, voire nécessaire pour parfaire une bonne éducation, pendant ou après leurs études. Les jeunes nobles partaient vers des destinations telles que la France, les Pays-Bas, la Suisse et surtout l’Italie. Ces voyages duraient plus d’un an, souvent en compagnie d’un tuteur.

Avait-il été surpris – Frantz Jacob Wurmser von Vendenheim zu Soundhausen – ce jeune noble, sujet de l’Empire, parti de Strasbourg au cours du mois de mars 1680 pour entreprendre son ‘Grand Tour’, de se retrouver ‘Français’, lors de son retour au domicile familial, en juillet 1682 ? Il n’ava...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Paul Haettel, « Le « Cavalierstour » en Suisse, en Savoie, en Italie et en France de François Jacques Wurmser de Vendenheim et Sundhouse (1680-1682) », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 97-127.

Référence électronique

Jean-Paul Haettel, « Le « Cavalierstour » en Suisse, en Savoie, en Italie et en France de François Jacques Wurmser de Vendenheim et Sundhouse (1680-1682) », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2017, consulté le 26 mars 2017. URL : http://alsace.revues.org/1993 ; DOI : 10.4000/alsace.1993

Haut de page

Auteur

Jean-Paul Haettel

Chargé d’études, ponts et chaussées

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page