Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Les périodes de l'histoire
Vie politique entre 1871 et 1940

WILMOUTH (Philippe), Images de propagande. L’Alsace-Lorraine de l’Annexion à la Grande Guerre, 1871-1919

Serge Domini éditeur, 2013, 173 p.
Jean-Noël Grandhomme
p. 499-500
Référence(s) :

WILMOUTH (Philippe), Images de propagande. L’Alsace-Lorraine de l’Annexion à la Grande Guerre, 1871-1919, Serge Domini éditeur, 2013, 173 p.

Texte intégral

1Figure littéraire incontournable de la période 1870-1918, thème récurrent de la vulgate patriotique et plus encore de la rhétorique nationaliste, l’Alsace-Lorraine fait partie du bagage intellectuel et iconographique de tous les petits Français de la IIIe République. L’image qu’en conservent les écoliers de cette époque – même devenus grands – est pourtant parfaitement stéréotypée, popularisée par Alphonse Daudet (La Dernière classe), Hervé Bazin (Les Oberlé), Maurice Barrès (Colette Baudoche) ou encore Hansi (Mon Village). La littérature n’est pas seule en cause, une multitude d’autres supports sont utilisés : noms de rues et de place (Alsace-Lorraine, Strasbourg, Metz), chansons, pièces de théâtre, premiers films cinématographiques, bons points et images, tableaux, bandes dessinées, caricatures, affiches, cartes postales, médailles, plats décorés, etc. C’est à un vaste panorama de toute cette iconographie que nous invite Philippe Wilmouth, qui l’étudie, la classe par thèmes, par artistes, par périodes, la commente en historien.

2Car cette propagande, comme il est d’ailleurs de règle, ne reflète en effet pas la réalité. Cocardes tricolores, poilus souriants et Alsaciennes en coiffe ont bel et bien existé, mais les faits furent moins monocolores, évidemment. Après plus de quarante ans d’annexion, l’Alsace-Lorraine avait changé et s’était inévitablement germanisée. Si le Souvenir français, les Sœurs enseignantes de Ribeauvillé, la Lorraine sportive ou ce qui s’appellera après 1919 L’Avant-garde du Rhin ont maintenu un fort sentiment irrédentiste, ou au moins autonomiste, la masse de la population s’était résignée à un état de fait impossible de modifier sans en passer par une guerre.

3En entrant dans les « Provinces recouvrées » en novembre 1918 – parachevant l’œuvre commencée dans le sud de l’Alsace dès août 1914 –, les soldats français y perdirent leur latin. La question de la pratique généralisée, et en beaucoup d’endroits exclusive, du dialecte et de la langue allemande n’est en effet jamais évoquée dans la propagande. Les « libérateurs » furent un peu partout des incompris, au sens premier du mot. Bien d’autres particularités devaient les étonner : régime des cultes, écoles confessionnelles, régime social très en avance sur celui de la France, etc. En créant une image fossilisée de l’Alsace-Lorraine, sorte de réserve indienne qui n’aurait pas évolué depuis 1871, la propagande préparait des lendemains qui déchantèrent quelque peu : ceux du « malaise alsacien », puis de l’autonomisme.

4Mais si l’on n’oublie pas qu’elle avait été conçue essentiellement à destination des « Français de l’Intérieur », on peut dire qu’elle avait largement atteint son but. Par l’exaltation patriotique – dont l’Alsace‑Lorraine était une composante majeure, ce livre le rappelle à son heure, alors que se multiplient les études qui voudraient prouver qu’elle était presque complètement oubliée dans les cœurs –, la République avait mobilisé moralement deux générations de citoyens, les yeux rivés sur la « ligne bleue des Vosges », avant de les mobiliser tout court, pour quatre années et demie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Noël Grandhomme, « WILMOUTH (Philippe), Images de propagande. L’Alsace-Lorraine de l’Annexion à la Grande Guerre, 1871-1919 », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 499-500.

Référence électronique

Jean-Noël Grandhomme, « WILMOUTH (Philippe), Images de propagande. L’Alsace-Lorraine de l’Annexion à la Grande Guerre, 1871-1919 », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 19 août 2017. URL : http://alsace.revues.org/2024

Haut de page

Auteur

Jean-Noël Grandhomme

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page