Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Les périodes de l'histoire
Première guerre mondiale

KAHN (André), Journal de guerre d’un juif patriote 1914-1918

Présenté par Jean-François Kahn et Axel Kahn, Tallandier, 2014, 335 p.
Jean-Noël Grandhomme
p. 506-507
Référence(s) :

KAHN (André), Journal de guerre d’un juif patriote 1914-1918, présenté par Jean-François Kahn et Axel Kahn, Tallandier, 2014, 335 p.

Texte intégral

1André Kahn s’inscrit dans toute une lignée de descendants de juifs optants alsaciens de 1871 qui ont laissé un témoignage de leur passion pour la France et pour la République, qu’ils ont été amenés à défendre les armes à la main.

2Né à Lyon en 1886, Marc Bloch, plus tard grand médiéviste (co-créateur de l’école historique dite des Annales) et résistant assassiné en 1944 par les nazis, est ainsi le fils d’un enseignant de Fegersheim. Lui‑même professeur au lycée d’Amiens, il est mobilisé comme sergent au 272e d’infanterie en août 1914 et combat sur la Marne et en Argonne. Fils d’un officier supérieur alsacien républicain, l’historien Jules Isaac (né à Rennes), continuateur après-guerre des manuels d’Albert Malet, fait trente-trois mois de front comme simple fantassin et est blessé à Verdun. Darius-Paul Bloch (qui prendra plus tard le nom de Dassault), né à Paris d’un médecin strasbourgeois originaire de Fénétrange, polytechnicien, est capitaine d’artillerie en 1914-1918. Son frère Marcel, diplômé en 1913 de l’École nationale supérieure d’aéronautique et de construction mécanique, est mobilisé comme sergent au 1er régiment d’aviation et conçoit un premier avion en 1917. La liste est longue, et ne se limite pas à ces quatre noms, citons encore ceux de l’humoriste Pierre Dac ou du professeur de médecine Robert Debré.

3Déjà publiée en 1978, la correspondance d’André Kahn est ici précédée et suivie de réflexions de ses petits-fils, le journaliste Jean-François Kahn et le généticien Axel Kahn, textes qui offre un grand intérêt pour qui étudie la transmission de la mémoire de la Grande Guerre au sein d’une famille. Les écrits d’André Kahn révèlent quant à eux une personnalité complexe et contradictoire. À la fois défenseur inconditionnel de son pays et pacifiste, juif et athée, bourgeois insurgé contre les traditions de sa communauté et de sa famille – à laquelle il tente d’imposer l’élue de son cœur, qui ne correspond pas aux critères dont rêvaient ses parents –, on peut imaginer qu’il a pu servir de référence, sinon de modèle, à son bouillant petit-fils, le fondateur du magazine Marianne.

4À travers ses lettres à sa « fiancée », André Kahn nous livre le récit poignant d’un soldat qui a vécu toute la guerre, d’août 1914 à novembre 1918, en participant à la plupart des grandes « affaires » : Morhange, la Course à la mer et la mêlée des Flandres, Ypres, l’Artois, la Champagne, Verdun, la Somme, le Chemin des Dames et les terribles batailles de la reprise de la guerre de mouvement en 1918. On notera, entre autres, un épisode peu courant, la captivité éclair de l’auteur : pris en Lorraine annexée le 20 août 1914, il est échangé contre des prisonniers allemands à travers la Suisse dès le 31 (réglementation en vigueur pour le personnel du service de santé).

5Cet ouvrage nous en apprend donc beaucoup sur ces Alsaciens ou descendants d’Alsaciens – mais qui portaient encore haut les couleurs de leur région d’origine – pendant le premier conflit mondial, mêlés à l’immense cohorte des « poilus » venus de toutes les régions de France. Toutefois, le travail d’accompagnement du texte reste malheureusement très superficiel, avec même des erreurs (comme cette confusion entre les généraux Bonneau et Pau lorsqu’il est question de la première prise de Mulhouse en août 1914). Il est dommage que le document ne soit pas mieux mis en perspective et expliqué.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Noël Grandhomme, « KAHN (André), Journal de guerre d’un juif patriote 1914-1918 », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 506-507.

Référence électronique

Jean-Noël Grandhomme, « KAHN (André), Journal de guerre d’un juif patriote 1914-1918 », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 17 octobre 2017. URL : http://alsace.revues.org/2037

Haut de page

Auteur

Jean-Noël Grandhomme

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page