Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Les périodes de l'histoire
Seconde Guerre mondiale

MORGEN (Daniel), Mémoires retrouvées. Des enseignants alsaciens en Bade, des enseignants badois en Alsace : Umschulung 1940-1945

Jérôme Do Bentzinger Éditeur, 2014, 403 p.
Éric Ettwiller
p. 510-511
Référence(s) :

MORGEN (Daniel), Mémoires retrouvées. Des enseignants alsaciens en Bade, des enseignants badois en Alsace : Umschulung 1940-1945, Jérôme Do Bentzinger Éditeur, 2014, 403 p.

Texte intégral

1Daniel Morgen avait publié en 2008, en collaboration avec Meryem Bolatoglu et Gerald Schlemminger, un premier ouvrage sur le sujet : 1940‑1950, Umschulung et réintégration. Il s’agissait essentiellement d’un livre de témoignages. Les quarante pages de présentation de la Umschulung se limitaient aux années 1940‑1942 et énuméraient différents types de « rééducation forcée » et de formation des enseignants dans l’Alsace nazifiée. Elles n’ont pas contenté Daniel Morgen, qui vient, six ans plus tard, de publier, seul, une somme entièrement consacrée au sujet. Mémoires retrouvées répond assurément au besoin d’approfondissement suscité par la première étude, grâce à un élargissement considérable des sources consultées. L’ouvrage de 2008 s’appuyait sur les archives départementales du Bas‑Rhin, quelques archives privées et 16 témoignages ; le nouveau livre puise ses renseignements d’une dizaine d’archives publiques des deux côtés du Rhin, notamment des archives régionales de Karlsruhe, jusque‑là réputées ne rien devoir livrer, et de 105 témoignages. Ces derniers sont essentiellement alsaciens, mais quelques témoignages de remplaçants badois en Alsace justifient le titre de l’ouvrage. Naturellement, tous les témoins étaient réfractaires au nazisme et restaient de sentiments français. On ne peut pas reprocher cette univocité à l’auteur. C’est la loi du genre des enquêtes orales sur la période en Alsace. Au contraire, les paroles recueillies et très bien exploitées – pas de partie « témoignages », mais un soutien constant à la démonstration – dessinent une expérience en noir et blanc.

2On aurait souhaité que cette mine d’informations fût moins labyrinthique. Une définition plus précise des limites du sujet et une utilisation plus restrictive du terme Umschulung auraient permis de clarifier les choses et d’éviter une partie sur « les trois types d’Umschulung » composée de sept chapitres, dont cinq peuvent prétendre traiter, chacun, d’au moins un type. La « véritable Umschulung » (2008, p. 198) ne recouvre, comme Daniel Morgen l’écrit lui-même, que la « rééducation » des instituteurs titulaires. Les élèves-instituteurs et élèves-institutrices suivent une formation aménagée, qui s’achève par le Sonderlehrgang ou Sonderkurs ; ceux et celles qui commencent leur formation sous le régime nazi entrent dans la voie ordinaire des nouvelles écoles normales allemandes, les Lehrerbildungsanstalten (LBA). Pourquoi ne pas avoir bâti le plan de l’ouvrage autour de ces trois catégories si spécifiques ? Cette réserve n’enlève rien à la minutie d’un remarquable travail de recherche, dont l’auteur nous laisse espérer la continuation, qui s’annonce dirigée vers le recensement, entre autres, des enseignants du secondaire « rééduqués » ou formés pendant l’annexion de fait.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Ettwiller, « MORGEN (Daniel), Mémoires retrouvées. Des enseignants alsaciens en Bade, des enseignants badois en Alsace : Umschulung 1940-1945 », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 510-511.

Référence électronique

Éric Ettwiller, « MORGEN (Daniel), Mémoires retrouvées. Des enseignants alsaciens en Bade, des enseignants badois en Alsace : Umschulung 1940-1945 », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 27 mai 2017. URL : http://alsace.revues.org/2044

Haut de page

Auteur

Éric Ettwiller

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page