Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Les lieux et les hommes
Les villes et les campagnes

BOCQUILLON (Sophie) et PEREGO (Armand), Grandir à Strasbourg dans les années 1940 et 1950

Éditions Wartberg, 2012, 63 p.
Benoît Wirrmann
p. 516-517
Référence(s) :

BOCQUILLON (Sophie) et PEREGO (Armand), Grandir à Strasbourg dans les années 1940 et 1950, Éditions Wartberg, 2012, 63 p.

Texte intégral

1« Je vous parle d’un temps que les moins de… », tel est l’esprit de ce livre de souvenirs illustrés qui témoigne de l’atmosphère des Trente Glorieuses. Il est ici question d’un Strasbourg disparu, celui des années au lendemain de la guerre. Du noir et blanc à la couleur, de l’Europe d’Hitler à celle de Robert Schuman, cet ouvrage retrace en accéléré la vie quotidienne dans une ville germanisée par la force puis libérée de l’envahisseur, et qui, une fois les plaies pansées, se tourne résolument vers la construction d’un nouvel espace politique garantissant la paix. Ce livre se lit comme un album de famille sur deux décennies : le drapeau nazi flottant sur la cathédrale, les camions chargés de meubles durant l’exode, les vendeurs de journaux à la criée, les noëls qui se succèdent, les publicités émaillées, et puis les photos de classe de l’enfance, les processions religieuses et les communions, les foires et les bals… On y retrouve aussi les grandes personnalités qui ont jalonné cette époque : De Gaulle, Adenauer, Schuman, Schweitzer… On regrettera toutefois la brièveté du propos, l’absence de plan qui fait passer sans lien logique de la tarte flambée à Albert Schweitzer ou de Robert Schuman à Notre-Dame de Dusenbach. Le choix de ce dernier lieu est d’ailleurs surprenant pour un court ouvrage consacré au Strasbourg des années 1940 et 1950. Destiné à un large public, le livre d’Armand Perego et Sophie Bocquillon s’adresse peut-être et surtout aux générations qui n’ont pas connu cette époque, et leur parle d’un Strasbourg qui, passé les années noires, avait tout simplement retrouvé la joie de vivre.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Benoît Wirrmann, « BOCQUILLON (Sophie) et PEREGO (Armand), Grandir à Strasbourg dans les années 1940 et 1950 », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 516-517.

Référence électronique

Benoît Wirrmann, « BOCQUILLON (Sophie) et PEREGO (Armand), Grandir à Strasbourg dans les années 1940 et 1950 », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 16 octobre 2017. URL : http://alsace.revues.org/2056

Haut de page

Auteur

Benoît Wirrmann

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page