Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Les lieux et les hommes
Les villes et les campagnes

BRAEUNER (Gabriel), Colmar en France. Chronique des années cinquante et soixante

Éditions du Belvédère, 2014, 271 p. (48 p. d’ill. hors texte)
Jean-Luc Eichenlaub
p. 517-518
Référence(s) :

BRAEUNER (Gabriel), Colmar en France. Chronique des années cinquante et soixante, Éditions du Belvédère, 2014, 271 p. (48 p. d’ill. hors texte)

Texte intégral

1Le titre choisi par Gabriel Braeuner fait immédiatement penser à Hansi – son ouvrage « Colmar-en-France » paraît en 1923 – dont une belle photographie (la première des 48 pages d’images) illustre d’ailleurs le volume. Est moins explicite (sauf erreur, ce n’est pas indiqué) le gros plan sur une partie de l’enseigne de la pharmacie du Cygne à Colmar qui orne la couverture, enseigne due au même artiste, très attaché à sa ville natale.

2C’est donc sous ses auspices qu’ont été réunies les pages que les lecteurs du journal l’Alsace ont pu lire chaque semaine pendant deux ans, illustrées d’images a priori reproduites par Roger Struss (ce n’est pas clairement précisé, ni en page de couverture ni en page de titre). Pour insister encore un peu sur Hansi, mentionnons ici les pages (20-21) qui lui sont consacrées et les photographies (p. II du premier cahier) de ses funérailles.

3C’est une très bonne idée de rassembler ces textes qui, à partir du dépouillement d’un journal local, rappellent ce qu’a été, tel que la presse le présente, le quotidien de ses lecteurs, à Colmar et dans le monde. En effet les horizons, et c’est bien rappelé, vont bien au-delà de la France.

4L’écriture est alerte et la dizaine de pages consacrée à chaque année se lit d’une traite. Les quatre cahiers de photographies – entre les p. 64 et 65, 128 et 129, 192 et 193, 224 et 225 – sont chacun numéroté en chiffres romains de 1 à 16. On aurait bien aimé quelques précisions de date dans les légendes, et aussi avoir mention de la source ; ceci étant, elles apportent une vie supplémentaire, permettant de voir ceux dont il est question ou des vues de la ville.

5L’information est sûre – une lecture attentive suggère deux petites corrections à apporter : p. 124, il faut lire Alfred Kern, prix Renaudot 1960 (et non André) ; p. 197, Edouard Richard n’avait pas trois ans de différence avec Joseph Rey, son successeur à la mairie, mais treize ; le lecteur aura sûrement corrigé de lui-même.

6La chronique est complétée par une chronologie bienvenue (p. 235‑271). Pas de sommaire ni de table des matières – mais le titre courant y supplée –, pas d’index non plus, qui aurait été utile.

7Quoi qu’il en soit, ces années 1950 à 1969, à la fois proches et déjà lointaines, revivent. Années de reconstruction et de développement économique, de libération des mœurs, on les redécouvre du procès de la Gestapo de Colmar aux premiers pas de l’homme sur la lune, et je suis sûr que cette chronique sera utile quasiment au quotidien : même si l’histoire ne se répète pas, on prendra connaissance avec grand intérêt, par exemple, des pages consacrées au musée Unterlinden et à la Société Schongauer en 1957 (p. 81-82) et en 1969 (p. 223).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Luc Eichenlaub, « BRAEUNER (Gabriel), Colmar en France. Chronique des années cinquante et soixante », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 517-518.

Référence électronique

Jean-Luc Eichenlaub, « BRAEUNER (Gabriel), Colmar en France. Chronique des années cinquante et soixante », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 29 mai 2017. URL : http://alsace.revues.org/2059

Haut de page

Auteur

Jean-Luc Eichenlaub

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page