Navigation – Plan du site

L’arrivée des sports en Alsace

De l’éducation physique au culte de la compétition : un enjeu de société à la fin du XIXe siècle
The introduction of sport in Alsace: from physical education to a cult of competivity. A social challenge in the late 19th century
Die Elsässer entdecken den Sport. Von der Leibeserziehung zum Wettkampfkult: Ende des XIX. Jahrhunderts eine Frage der Bedeutung der Region
Pierre Perny
p. 321-360

Résumés

L’Angleterre est le berceau du tennis, du football, du rugby et de l’athlétisme. Les « sports anglais » arrivèrent en Allemagne vers 1890 à un moment où ce pays ne connaissait que la gymnastique. Ils eurent immédiatement un énorme succès et des conséquences importantes. L’auteur décrit ici l’arrivée et le développement des sports modernes en Allemagne, un pays dont la culture et la société étaient très différentes de celles du monde britannique. Le lecteur verra que les sports devinrent vite une composante et le reflet de la société allemande, de ses conceptions politiques aussi. Cette histoire de l’arrivée des sports en Alsace, comme événement culturel et sociétal, est un sujet qui n’a jamais été abordé dans l’histoire d’ensemble du Reichsland Elsass-Lothringen.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en septembre 2017.

Plan

Introduction
Quand seule la gymnastique comptait
Vers la reconnaissance des sports
Der neue deutsche Mensch
Des Jeux de plein air au lycée de Braunschweig
L’action des hygiénistes
Initiatives strasbourgeoises
1882-1900 : vers la reconnaissance des sports anglais dans le système éducatif allemand
Les débuts des sports en Alsace
Sports et activités de plein air avant l’apparition des sports athlétiques
La révolution alsacienne des années 1891 / 1893
Eté 1891 : le tennis, premier sport athlétique
La réalité anglaise vue d’Alsace
Printemps 1893 : les débuts du football
La propagation des sports athlétiques
Le football, mais quel football ?
Footballeurs, rugbymen, athlètes, tennismen : contestataires de la société traditionnelle
Des adversaires montrés du doigt
Coalition anglo-anglaise pour la propagation des sports sur les bords du Rhin
Des valeurs que l’on envie à l’Angleterre
Conclusion
Bibliographie

Aperçu du texte

Introduction

Juillet 1886 : L’Association des professeurs de gymnastique – Deutsche Turn-Lehrerschaft – est à Strasbourg pour son dixième congrès annuel. C’est le haut-fonctionnaire Richter, directeur de la vie scolaire au ministère d’Alsace-Lorraine, qui accueille les participants venus de toute l’Allemagne.

En raison des sports – et sur lesquels lorgne de plus en plus la jeunesse allemande – la gymnastique est en perte de vitesse, voire chahutée. Plus globalement, l’École est pleinement dans les travaux de réflexion sur les rythmes et les programmes scolaires, en particulier sur la part à donner à l’éducation physique. Certains enseignants souhaiteraient même l’introduction de ces sports anglais dans le système éducatif allemand. N’ont-ils pas l’avantage d’être pratiqués en plein air (in freier Natur) et d’être animés de l’esprit de compétition (Wette), tout le contraire du Turnen, cette gymnastique allemande, sévère et autoritaire et, de plus, pratiquée en salle ? Bref, sous fond d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Perny, « L’arrivée des sports en Alsace », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 321-360.

Référence électronique

Pierre Perny, « L’arrivée des sports en Alsace », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2017, consulté le 18 août 2017. URL : http://alsace.revues.org/2140 ; DOI : 10.4000/alsace.2140

Haut de page

Auteur

Pierre Perny

Docteur en histoire, Cadre bancaire (e. r.)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page