Navigation – Plan du site
Publications de la Fédération

Le cahier F du Dictionnaire historique des Institutions de l’Alsace

François Igersheim
p. 561-562

Texte intégral

1Soumis à nos abonnés et lecteurs, le fascicule F du DHIA qui paraît cette année 2014 compte 175 notices. Pour ouvrir le volume voici le mot Fabrique. La notice traite de cette institution, le Heilgenwerk, par laquelle la communauté et les laïcs géraient (et gèrent encore) leur participation à la vie chrétienne, et qui malgré les admonestations des tutelles laïques et religieuses assurait bien souvent aux fabriciens des nourritures autres que spirituelles, rétribution de leurs efforts. Cette institution, s’est maintenue dans notre droit local, avec le Concordat et les articles organiques catholiques, réformée récemment cependant. La fabrique protestante n’est pas la simple continuation de l’ancienne institution romaine sous une autre tutelle. La sécularisation a souvent imposé un objet moral différent ou entraîné la disparition pure et simple. Ces évolutions sont décrites dans l’analyse de la « fondation », propriété affectée à un objet social, lieu du conflit permanent entre tutelle et affectataire qui veulent se réserver l’exclusivité de la jouissance des biens et revenus de mainmorte. Les communautés israélites avaient fait remarquer au roi de France que puisqu’on autorisait leur implantation dans certains villages d’Alsace il fallait aussi leur permettre de s’y réunir pour prier et d’y établir des lieux de prière entretenus par les communautés. Le roi en convint, mais imposa l’autorisation préalable.

2Dans le fascicule F, se succèdent selon la rude discipline du dictionnaire alphabétique, très différent des dictionnaires amoureux qui embrassent qui ils veulent, mais sans doute pas moins sympathiques, les notices relevant du droit civil et du droit des personnes, comme les notices Femme, les notices de droit féodal comme Fief et Féodalité, les notices de droit agraire et communautaire comme Feld, Flecken, Fleckenbuch, Flur, Flurzwang, Fourrages, Fumier, ou de droit de police comme Feuerordnung, Fossoyeur, de droit administratif et domanial comme forêt ou faubourg, de droit commercial comme Faillite ou Foire. Pour le DHIA, l’institution c’est une règle juridique, mais aussi un ensemble de règles encadrant une activité sociale déterminée, et encore un ensemble organisé de faits sociaux et de représentations collectives. On trouvera donc une notice sur les Feux de la Saint-Jean, Johannisfir, Kantzifir, et des notices sur les Fifres et les Fêtes (Fête-Dieu). Institution encore que la Frontière, éminemment politique, mais aussi culturelle comme la Frontière qui sépare les langues germaniques des langues romanes ou celle qui sépare les pays des graisses animales et ceux des huiles végétales. Et en Alsace on sait bien que les frontières en tous genres politiques, culturelles, linguistiques ne se recouvrent jamais, sont toujours poreuses et jamais définitives. Dû à la trentaine d’auteurs qui depuis les débuts se sont attelés à l’entreprise, le Dictionnaire est d’abord celui de ses auteurs, et s’enrichit de la diversité des compétences, des approches, et des bagages scientifiques.

3Cette entreprise, où les auteurs accordent leur attention prioritaire à ce qu’ils avaient eu souvent l’habitude de traiter en note de bas de page, découvre à l’évidence des territoires nouveaux et ouvre autant de pistes de recherche. Mais l’Alsace et l’histoire de l’Alsace est assez riche pour entreprendre de les approfondir, un jour.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Igersheim, « Le cahier F du Dictionnaire historique des Institutions de l’Alsace », Revue d’Alsace, 140 | 2014, 561-562.

Référence électronique

François Igersheim, « Le cahier F du Dictionnaire historique des Institutions de l’Alsace », Revue d’Alsace [En ligne], 140 | 2014, mis en ligne le 01 septembre 2014, consulté le 16 octobre 2017. URL : http://alsace.revues.org/2159 ; DOI : 10.4000/alsace.2159

Haut de page

Auteur

François Igersheim

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page