Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Guerres mondiales
Seconde Guerre mondiale

RIEDWEG (Eugène), La Libération de l’Alsace, Septembre 1944-Mars 1945

Tallandier, 2014, 380 p.
François Igersheim
p. 507-508
Référence(s) :

Riedweg (Eugène), La Libération de l’Alsace, Septembre 1944-Mars 1945, Tallandier, 2014, 380 p.

Texte intégral

1Pour le soixante-dixième anniversaire, les éditions Tallandier ont confié l’ouvrage sur la Libération de l’Alsace à un spécialiste, c’est heureux. Son récit d’ensemble est réparti en huit chapitres, deux consacrés aux opérations de la 7e Armée US face au groupe d’armées allemandes G, les suivants aux batailles de novembre, de décembre, à la réaction allemande de décembre-janvier 1944-1945, enfin à la victoire.

2Par rapport à ses prédécesseurs, ou devrait-on dire « son prédécesseur », F. L’Huillier, auteur d’une Libération de l’Alsace parue en 1975, Riedweg revendique son originalité dès les premières pages. Il veut analyser les opérations militaires au vu des sources allemandes. Et surtout, il souhaite réévaluer… « le rôle déterminant joué par les Américains en février 1945… occulté près de soixante‑dix ans par les récits des libérations par la Ière armée et la 2e DB ». De ce fait, l’auteur a dépouillé les sources allemandes des archives de Fribourg et, pour les opérations de l’armée américaine, une partie de l’importante bibliographie d’histoires de la Seconde Guerre mondiale publiée par le service historique de l’armée américaine et les historiens militaires américains. L’auteur est-il plus à son aise et plus convaincant dans la description et le commentaire de l’organisation de l’armée allemande et de ses évolutions, grâce à sa familiarité avec les sources primaires ? À cet égard son récit est bienvenu. La description des opérations, en particulier américaines, bien linéaire, aurait gagné à être plus vivante. C’est dommage, vu la place centrale donnée par l’auteur aux opérations militaires. Mais c’est là un art bien difficile ! L’Huillier consacrait presque la moitié de son ouvrage à une analyse de la politique française vis-à-vis de l’Alsace. On sait qu’elle a été hésitante, diverse, contestée et qu’elle a traversé une crise profonde au mois de janvier 1945. Cet aspect, qui est pourtant central dans l’histoire de la Libération de l’Alsace et a été longuement traité par L’Huillier, alors bien handicapé par l’embargo sur les archives, en particulier militaires, est presque absent du présent ouvrage. L’auteur a raison de souligner l’importance des « Civil Affairs » américains, mais il en sous-estime le rôle et surtout il passe complètement sous silence le rôle des « Civil affairs » alsaciens et lorrains, ces officiers alsaciens et lorrains de l’Équipe spéciale formée à Alger dans la MMLA (Mission militaire de liaison auprès des armées), qui furent les agents de l’administration française en Alsace et Lorraine et les témoins des difficultés de la Libération. La conclusion est surprenante. Est-elle due à l’homme politique à la retraite s’acquittant d’un discours de commémoration plus qu’à l’historien confirmé de la Seconde Guerre mondiale en Alsace ? Passe encore que l’auteur exprime tout au long de son ouvrage un vif et curieux parti-pris contre le général Eisenhower ; après tout, ses « lieutenants » (et concurrents) ne l’ont pas épargné non plus. Mais est-il raisonnable de lire « pas un seul instant les Américains n’ont songé à ce que l’Alsace représentait pour la France » ? Par contre, on ne peut qu’approuver l’auteur qui écrit « La libération de l’Alsace n’a pas donné lieu aux scènes de liesse et d’enthousiasme qu’on a pu constater ailleurs en France » et qui évoque « un hiver de la faim, du froid », survenant après d’autres épreuves qui laisseront tant de traces.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

François Igersheim, « RIEDWEG (Eugène), La Libération de l’Alsace, Septembre 1944-Mars 1945 », Revue d’Alsace, 141 | 2015, 507-508.

Référence électronique

François Igersheim, « RIEDWEG (Eugène), La Libération de l’Alsace, Septembre 1944-Mars 1945 », Revue d’Alsace [En ligne], 141 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 28 mars 2017. URL : http://alsace.revues.org/2269

Haut de page

Auteur

François Igersheim

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page