Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Les lieux et les hommes

GIOVANETTI (René), Wittelsheim et ses mines de potasse. Amélie et Joseph-Else

JDM Editions, 2014, 160 p.
Jean-Marie Kuppel
p. 522-523
Référence(s) :

Giovanetti (René), Wittelsheim et ses mines de potasse. Amélie et Joseph-Else, JDM Editions, 2014, 160 p.

Texte intégral

1Après l’histoire patrimoniale et sociale des mines de potasse d’Alsace et celle des chevalements dans la plaine d’Alsace, René Giovanetti commence une histoire des villes du bassin potassique et de leurs rapports avec cette industrie minière. En 2011, sa première étude a concerné Staffelfelden. Dans son nouveau livre, sur Wittelsheim, il retrace cent ans de vie commune.

2L’auteur expose l’histoire de la découverte de la potasse à Wittelsheim et les débuts difficiles de son exploitation. Mélangeant étude chronologique et étude thématique, il présente de façon très claire la création, entre les deux guerres, sous l’impulsion du directeur général des MDPA, de ce territoire particulier que constitue le bassin potassique alsacien. Ainsi apparaissent d’importantes installations industrielles et des cités minières dotées de tous les équipements pour en faire des villages à part entière, destinés à accueillir des milliers de travailleurs et leurs familles, français et étrangers. Des écoles, églises, salles de réunions, cantines, coopératives, pavillons d’hygiène et de santé sont construits dans un souci de confort et d’agrément pour l’ensemble de la population. La bourgade rurale devient une ville, la population est multipliée par huit.

3La partie consacrée à la Seconde Guerre mondiale et à la Libération aurait mérité un développement plus conséquent, plaçant les thèmes traités comme le personnel, les prisonniers de guerre, les Polonais et l’embrigadement par le sport et les loisirs dans le cadre de la Betriebsgemeinschaft (Communauté d’entreprise). La germanisation à travers l’éducation et la formation professionnelle aurait pu être soulignée. La production de témoignages de rescapés de la bataille de la libération de Wittelsheim est un élément positif qu’il faut noter, le conflit ayant laissé des traces très importantes dans les mémoires.

4Cet ouvrage, très bien illustré avec de nombreuses photographies anciennes, dont certaines sont inédites, et quelques témoignages émouvants, éclaire le vécu des habitants et des mineurs d’Amélie et de Joseph-Else. L’enquête de terrain est complétée par des recherches archivistiques, mais on aurait aimé avoir plus de références précises des dossiers consultés.

5Ce livre agréable à lire, destiné au grand public, est un guide indispensable pour connaître l’histoire des mines de potasse et de Wittelsheim, tant les relations entre les deux sont indissociables. Ce survol de cent ans d’histoire fait œuvre de mémoire minière.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marie Kuppel, « GIOVANETTI (René), Wittelsheim et ses mines de potasse. Amélie et Joseph-Else », Revue d’Alsace, 141 | 2015, 522-523.

Référence électronique

Jean-Marie Kuppel, « GIOVANETTI (René), Wittelsheim et ses mines de potasse. Amélie et Joseph-Else », Revue d’Alsace [En ligne], 141 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 26 mars 2017. URL : http://alsace.revues.org/2298

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page