Navigation – Plan du site
La Fédération des sociétés d'histoire et d'archéologie

Relations transfrontalières

Gabriel Braeuner
p. 561-562

Texte intégral

Commission transfrontalière

1Une année après le très riche et prometteur colloque d’histoire transfrontalière, qui avait eu lieu à la Maison de la Région Alsace à Strasbourg, le 23 octobre 2013, l’assemblée plénière du Réseau des sociétés d’histoire du Rhin supérieur (Netzwerk Geschichtsvereine am Oberrhein), s’est déroulée samedi le 11 octobre 2014, au Musée des Trois Pays, à Loerrach, où nous avons été l’hôte de son directeur Markus Moehring. Devant un auditoire nombreux et surtout tri-national, nous avons pu revenir sur le bilan des deux premières années de fonctionnement du réseau qui avait été créé le 16 juin 2012 à Lucelle. Sa plus grande réussite est d’avoir pu mettre en place la Lettre d’information ou newsletter, dont la parution, trois fois par an, a le mérite de la régularité, et garantit la diffusion d’une information transfrontalière susceptible d’intéresser les sociétés d’histoire de part et d’autre du Rhin. Même ceux qui ne la découvrent pas sur la Toile peuvent en prendre connaissance trimestriellement dans le Bulletin de liaison de notre Fédération.

2La formule peut être améliorée. Il n’est pas évident pour les éditeurs de la lettre de collecter des informations à portée réellement transfrontalières auprès des sociétés d’histoire de part et d’autre du Rhin. Le sentiment d’appartenance à l’entité Rhin supérieur, régulièrement célébré lors des manifestations officielles ou discours de banquet, pour généreux qu’il soit, se heurte à quelques obstacles tenaces dont celui de la langue – on parle rarement et bien la langue de son voisin – et du périmètre naturel des sociétés d’histoire locales. On y garde le regard rivé sur l’horizon de son territoire qu’il soit urbain ou rural. S’il est parfois intercommunal ou cantonal, il franchit rarement la frontière. Badois, Alsaciens ou Suisses, on donne l’impression d’avoir assez à faire avec l’histoire de sa petite Heimet, sa petite patrie.

3Nous ajouterons, pour éviter tout malentendu, que les sociétés d’histoire, composées pour l’essentiel de passionnés d’histoire locale, amateurs au sens noble du terme, ne doivent pas être confondues avec les sociétés savantes pour qui la recherche transfrontalière et les comptes-rendus des travaux de recherche de part et d’autre du Rhin font partie des missions naturelles. La Zeitschrift Für die Geschichte des Oberrheins (ZGO) et la Revue d’Alsace, par exemple, sont, à cet égard, exemplaires depuis longtemps et restent des outils incontournables pour qui veut s’informer de l’actualité de la recherche dans le territoire du Rhin supérieur.

4Le réseau, par une politique de communication active, a cependant été partie prenante dans le deuxième colloque d’histoire transfrontalière, organisé par notre Fédération, en octobre 2013, dont nous avons abondamment parlé dans la Revue d’Alsace précédente.

5À l’occasion de l’assemblée plénière du réseau, le comité a été renouvelé. Les deux représentants de la Fédération sont désormais Francis Lichtlé et Gabriel Braeuner. La prochaine assemblée plénière est prévue à Spire en 2016.

6Le principe d’organiser un colloque tous les deux ans a également été confirmé. Le prochain aura lieu à Liestal, en Suisse, au mois d’octobre de cette année, puis Spire sera la ville hôte en 2017, et Sélestat, dont on suppose que la Nouvelle Bibliothèque humaniste sera ouverte bien avant, devrait accueillir la prochaine édition française en 2019 de cette belle rencontre transfrontalière qui voit régulièrement des historiens allemands, suisses et français rendre compte de leurs travaux. Les acteurs du réseau sont actuellement en train de préparer le troisième colloque d’histoire transfrontalière dans les locaux du Landratsaal du Regierungsgebäude de Liestal, chef-lieu du canton de Bâle-Campagne, le 24 octobre 2015.

7Rappelons enfin que le Bulletin fédéral continue, trimestre après trimestre, à rendre compte de l’actualité transfrontalière. Edmond Buhler y relève avec constance et régularité toutes les mentions concernant l’histoire de l’Alsace dans les revues et ouvrages éditées par les Sociétés d’histoire allemandes et suisses proches de l’Alsace.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gabriel Braeuner, « Relations transfrontalières », Revue d’Alsace, 141 | 2015, 561-562.

Référence électronique

Gabriel Braeuner, « Relations transfrontalières », Revue d’Alsace [En ligne], 141 | 2015, mis en ligne le 01 octobre 2015, consulté le 27 mai 2017. URL : http://alsace.revues.org/2391 ; DOI : 10.4000/alsace.2391

Haut de page

Auteur

Gabriel Braeuner

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page