Navigation – Plan du site
Mélanges

Strasbourg entre la Suède et l’Empire

Strasbourg between Sweden and the Empire
Straßburg zwischen Schweden und dem Kaiserreich
La journée du 16 novembre 1631 au Conseil des XIII et Pierre Krieger
p. 267-282

Résumés

L’étude de la guerre de Trente Ans et du XVIIe siècle en Alsace, et, par extension, à Strasbourg, demeure aujourd’hui un parent pauvre des études historiques concernant notre région. Plusieurs raisons expliquent cet état de fait : les difficultés paléographiques et de compréhension de la langue dans les documents d’archives sont très importantes et, surtout, la part d’historiens germanophones en Alsace devient de plus en plus ténue. En effet, peu de travaux d’envergure ont été menés depuis ceux de Jean-Baptiste Ellerbach, de Rodolphe Reuss et, plus récemment, de Jean-Pierre Kintz dans les domaines social et économique surtout. Ainsi, par cet article, nous allons tenter d’apporter de nouveaux éléments à ces recherches et nous intéresserons à une infime partie de l’histoire de ce « Schwedenkrieg » à Strasbourg, c’est-à-dire à la journée du 16 novembre 1631 au Conseil des XIII dans la ville libre d’Empire de Strasbourg. Cet article est issu de notre mémoire de master intitulé « La ville libre d’Empire de Strasbourg et la Suède de Gustave II Adolphe durant la guerre de Trente Ans : négociations, alliance et propagande (1631-1633) » soutenu en 2014. Nous suivrons pas à pas de houleux débats et des négociations dans la Chambre strasbourgeoise concernant la ligne politique directrice à suivre pour la République, débats qui scelleront l’avenir de la cité rhénane.

Haut de page

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en octobre 2019.

Plan

L’intervention du parti impérial
Le Dr Leitersperger expose ses idées
Le Dr Schmidt prend position
Le premier extrême
Le deuxième extrême
L’intervention du Dr Becht : «  ob mann eß mitt Christo oder dem Antichristo halten solle »
Quelles conclusions peut-on tirer de ce débat au Conseil des XIII ?
Conclusion

Aperçu du texte

L’étude de la guerre de Trente Ans en Alsace est un parent pauvre des études historiques concernant notre région. En effet, le dernier travail d’envergure sur le sujet remonte à la première moitié du XXe siècle avec l’œuvre du prêtre Jean-Baptiste Ellerbach. La non-réédition et l’absence de traduction française de l’ouvrage jusqu’à nos jours rend compte de manière flagrante d’un certain désintérêt pour le sujet et des difficultés liées à la transcription et à la traduction des archives de cette époque. Concernant la ville de Strasbourg plus particulièrement, il n’existe actuellement aucune monographie sur le conflit, seuls quelques travaux s’y intéressent et ceux-ci sont très anciens, comme les recherches de l’historien Rodolphe Reuss. Facteur aggravant cette pénurie de travaux historiques concernant le conflit en Alsace et à Strasbourg, l’étude des relations avec le royaume de France est toujours privilégiée au détriment des autres aspects.

Une partie de cette période historique a é...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

La journée du 16 novembre 1631 au Conseil des XIII et Pierre Krieger, « Strasbourg entre la Suède et l’Empire », Revue d’Alsace, 142 | 2016, 267-282.

Référence électronique

La journée du 16 novembre 1631 au Conseil des XIII et Pierre Krieger, « Strasbourg entre la Suède et l’Empire », Revue d’Alsace [En ligne], 142 | 2016, mis en ligne le 01 octobre 2019, consulté le 23 février 2017. URL : http://alsace.revues.org/2535 ; DOI : 10.4000/alsace.2535

Haut de page

Auteurs

La journée du 16 novembre 1631 au Conseil des XIII

Pierre Krieger

Doctorant en histoire contemporaine, Université de Strasbourg

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page