Navigation – Plan du site
Comptes rendus
Arts et techniques

Pottecher (Marie) dir., 1400. L’Alsace dans l’Europe gothique

Lyon, Éditions Lieux Dits, 2008. ISBN 978-2-914528-49-8 ; version allemande : 1400, Elsass und Oberrhein im gotischen Europa, Lyon, Éditions Lieux Dits, 2008. ISBN : 978-2-914528-50-4
Olivier Richard
p. 489-490
Référence(s) :

Pottecher (Marie) dir., 1400. L’Alsace dans l’Europe gothique, Lyon, Éditions Lieux Dits, ISBN 978-2-914528-49-8 ; version allemande : 1400, Elsass und Oberrhein im gotischen Europa, Lyon, Éditions Lieux Dits, 2008. ISBN : 978-2-914528-50-4, 2008

Texte intégral

1Ce livre est exemplaire à plus d’un titre. Il est d’abord le fruit d’une collaboration entre des acteurs très divers, par-delà les frontières administratives : ont ainsi participé à son élaboration des institutions culturelles régionales ou municipales d’Alsace, du Bade-Wurtemberg et de Bâle. D’autre part, il associe, par-delà les frontières disciplinaires, historiens de l’art, historiens, archéologues. Son objectif est de rendre un large public sensible à l’héritage gothique dans la région – les échos avec l’exposition Strasbourg 1400 sont évidemment nombreux, et voulus.

2La méthode choisie est de proposer quatre parcours, en Alsace et dans le Rhin supérieur, bien mis en contexte par des introductions historiques ou d’histoire de l’art. Le premier parcours est centré autour de la ville de Strasbourg, ses églises gothiques, ses fortifications, les autres édifices publics comme le Kornspeicher, enfin l’habitat. Le deuxième parcours, « Seigneurs, bourgeois et clercs, les formes du pouvoir en Alsace autour de 1400 », emmène le lecteur dans l’Alsace du nord, avec une sélection de localités, importantes comme Haguenau ou beaucoup plus modestes comme Weiterswiller, et là aussi, des édifices religieux comme profanes, des sculptures comme des fresques. Le troisième parcours, dans le piémont alsacien, « Construire et habiter », porte sur l’archéologie de l’habitat, avec des exemples de Kaysersberg, Ribeauvillé et Dambach-la-Ville ; enfin le quatrième et dernier cheminement, « Les grands chantiers et leurs influences en 1400 », consacré en grande majorité aux édifices religieux, dépasse les frontières de l’Alsace pour s’étendre à Bâle et au pays de Bade : en effet, l’itinérance des artistes comme la diffusion des mouvements artistiques ne connaissent pas les frontières.

3Ce volume n’est donc pas fermé sur l’Alsace ; au contraire, il s’agit de montrer comment elle s’intègre dans la région et, au-delà, dans des grands mouvements européens, et il faut se réjouir qu’il ait été publié en français et en allemand. En plus de présenter au lecteur une grande variété d’œuvres, dans toute la région, ce livre lui fait connaître différentes méthodes de travail des disciplines historiques. Soulignons enfin la belle facture de l’ouvrage et en particulier la grande qualité de l’illustration, les photographies comme les cartes et plans étant magnifiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Olivier Richard, « Pottecher (Marie) dir., 1400. L’Alsace dans l’Europe gothique », Revue d’Alsace, 136 | 2010, 489-490.

Référence électronique

Olivier Richard, « Pottecher (Marie) dir., 1400. L’Alsace dans l’Europe gothique », Revue d’Alsace [En ligne], 136 | 2010, mis en ligne le 01 janvier 2012, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://alsace.revues.org/294

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page