Navigation – Plan du site
Comptes rendus
XIXe - XXe siècles

Kintz (Jean-Pierre) (dir.), Autour des De Dietrich de 1685 à nos jours ; Hommage à Hélène Georger-Vogt et à Gilbert de Dietrich

Reichshoffen, Edition de l’Association De Dietrich, 2007, 200 p., 15 euros, ISBN 978-2-952943-1-8
Jean-Marie Holderbach
p. 553-554
Référence(s) :

Kintz (Jean-Pierre) (dir.), Autour des De Dietrich de 1685 à nos jours ; Hommage à Hélène Georger-Vogt et à Gilbert de Dietrich, Reichshoffen, Edition de l’Association De Dietrich, 200 p., 15 euros, ISBN 978-2-952943-1-8, 2007

Texte intégral

1Le deuxième livre est un ouvrage collectif qui met en valeur le rôle et les aspirations des membres de la famille De Dietrich. Il est aussi un hommage à Madame Hélène Georger-Vogt qui a œuvré pendant vingt-cinq ans pour mettre en valeur les archives de l’entreprise De Dietrich, et à Gilbert de Dietrich, le président directeur général récemment décédé. On peut distinguer quatre groupes de collaborateurs. Le premier est formé par les dirigeants de l’entreprise. Le lecteur appréciera la riche présentation de l’entreprise, de 1685 à nos jours, composée par son actuel président, Régis Bello (p. 11-21). Les historiens de l’économie alsacienne ne pourront plus ignorer ces dix pages d’analyse et de témoignage. Toutes les mutations de l’entreprise sont décrites. Tout naturellement les historiens ont emboîté le pas. Rangeons parmi eux, deux conservateurs du patrimoine, François Pétry s’est penché sur les dessins faits par Théodore Renouard de Bussière. Leur reproduction permet de connaître quatre sites illustres : Jaegerthal, Zinswiller, Reichshoffen et Rauschendwasser. Le doyen Livet avait consacré en 1998, lors de la célébration du 250e anniversaire de Philippe de Dietrich, son intervention sur « les Dietrich ; une tradition, un milieu, un destin ». Le texte est repris (p. 23-29). Il avait souligné l’importance de la religion. C’est cet aspect que développe Christian Wolff en présentant « quelques portraits De Dietrich empreints de spiritualité » (p. 45-62). Remarquons que Jean-Pierre Kintz avait, dès 1985, posé l’équation de Max Weber sur les origines du capitalisme et l’esprit protestant. Son texte est repris dans cet ouvrage (p. 37-44). Les articles des historiens ont principalement évoqué Philippe Frédéric de Dietrich. Ne figure t-il pas sur la couverture de l’ouvrage avec son épouse (reproduction d’un tableau de Joseph Melling) ? Il revenait donc à Jean-Pierre Kintz (p. 31-36) et à Michel Hau (p. 67-70) d’évoquer le maire de Strasbourg dont l’idéal politique ne s’est affirmé qu’en 1830 avec la Monarchie constitutionnelle.

2Après les historiens, quatre scientifiques ont apporté leur contribution au livre. Jean-Claude Gall a présenté les travaux scientifiques de Philippe Frédéric de Dietrich (p. 75-80). René Voltz a dépeint le témoin de la révolution chimique (p. 83-93) et le Dr Wimmenauer, l’intérêt du personnage (et de Lavoisier) pour le Kaiserstuhl (p. 99-103), tandis que M. Denis Kleinknecht celui des salines de Bruchsal (p. 104-107). On retiendra de ces quatre contributions que l’Alsace a participé à l’éclosion des Lumières au XVIIIe siècle. Le quatrième et dernier groupe d’auteurs est constitué par des personnalités qui ont œuvré avec Madame Georger-Vogt et qui rappellent la grande œuvre de cette personne au service des archives de l’entreprise : Hervé de Brosses évoque le retour des archives de l’entreprise, jadis entreposées aux Archives du Bas-Rhin, à Reichshoffen. Florence Ott décrit le partenariat avec le CERARE (Centre rhénan d’archives et de recherches économiques) tandis que Henri Mellon établit une typologie de ces archives ; elles sont historiques, techniques, iconograhiques, métalliques et en bois (p. 141-151). Les chercheurs apprécieront les pages de Florence Greffe sur le fonds documentaire à l’Académie des Sciences (p. 132-140). Ceux qui connaissent Madame Georger-Vogt liront avec plaisir les lignes que lui consacrent Bernard Rombourg et Georges Foessel (p. 171-173) et Martine Koehler.

3L’ouvrage contient d’autres richesses : des témoignages, des illustrations, des reproductions, des graphiques que le lecteur pourra apprécier. On y trouvera aussi la reproduction des notices du NDBA (fascicule 7) consacrées aux de Dietrich. On ne peut que féliciter l’association de Dietrich de la publication de cet ouvrage charmant destiné à préserver l’histoire d’une dynastie industrielle et à faire partager la vénération du patrimoine alsacien.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Marie Holderbach, « Kintz (Jean-Pierre) (dir.), Autour des De Dietrich de 1685 à nos jours ; Hommage à Hélène Georger-Vogt et à Gilbert de Dietrich », Revue d’Alsace, 133 | 2007, 553-554.

Référence électronique

Jean-Marie Holderbach, « Kintz (Jean-Pierre) (dir.), Autour des De Dietrich de 1685 à nos jours ; Hommage à Hélène Georger-Vogt et à Gilbert de Dietrich », Revue d’Alsace [En ligne], 133 | 2007, mis en ligne le 01 mai 2011, consulté le 24 mai 2017. URL : http://alsace.revues.org/729

Haut de page

Auteur

Jean-Marie Holderbach

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page