Navigation – Plan du site
Compte rendus
Les périodes de l'histoire
Moyen Age et Renaissance

Pottecher (Marie), Schwien (Jean-Jacques), Meyer (Jean-Philippe) et Freund-Lehmann (Alexandre), L’Alsace au cœur du Moyen Âge, De Strasbourg au Rhin supérieur, XIe-XIIe siècles

éditions Lieux Dits, 2015, 256 p.
Nicolas Lefort
p. 442-443
Référence(s) :

Pottecher (Marie), Schwien (Jean-Jacques), Meyer (Jean-Philippe) et Freund-Lehmann (Alexandre), L’Alsace au cœur du Moyen Âge, De Strasbourg au Rhin supérieur, XIe-XIIe siècles, éditions Lieux Dits, 2015, 256 p.

Texte intégral

1Publié à l’occasion d’une exposition à la Maison de la Région organisée dans le cadre du Millénaire des fondations de la cathédrale romane de Strasbourg, L’Alsace au cœur du Moyen Âge est le fruit d’un partenariat entre l’Université de Strasbourg et le Service de l’Inventaire du Patrimoine en Alsace. Ouvrage collectif et pluridisciplinaire, il réunit les contributions d’une quarantaine d’historiens, historiens de l’art et archéologues français, allemands et suisses. Il se donne pour objectif d’étudier la cathédrale de l’évêque Werner en la remettant dans son contexte politique, religieux, économique et artistique, non pas à l’échelle de la seule Alsace, mais de l’ensemble du Rhin supérieur. Dans cet espace, l’année 1015 marque en effet « le début d’une nouvelle époque ». Les XIe et XIIe siècles constituent « l’âge d’or » de l’art roman en raison d’une véritable « floraison architecturale et artistique » qui s’explique par un contexte favorable et se prolonge au XIIIe siècle. Les deux premiers chapitres de l’ouvrage (respectivement de Thomas Zotz et Georges Bischoff) rappellent le dynamisme des structures politiques et religieuses de la région, ainsi que l’expansion économique et démographique des villes et campagnes qui font de cette époque le « printemps de l’Alsace ». Viennent ensuite deux autres contributions, la première de Jean-Jacques Schwien dressant un tableau de la ville de Strasbourg et de ses édifices de pierre, la seconde de Jean-Philippe Meyer, qui constitue le point d’articulation de l’ouvrage, sur l’aspect et l’évolution de la cathédrale romane, ses sources d’inspiration et son importance dans l’histoire de l’architecture. Les trois chapitres suivants apportent des éléments de comparaison intéressants en dressant un « panorama » des églises romanes de l’Alsace, puis des édifices religieux de Spire, Limburg et du Palatinat, et enfin des églises de Bâle, Fribourg et du Pays de Bade, chacun commençant par une introduction générale dévoilant leurs principales caractéristiques avant de produire de courtes fiches monographiques illustrées de photographies et de plans. Le propos du livre ne se limite pas à l’architecture mais élargit la perspective aux vestiges de la vie matérielle. La huitième partie, sous la plume d’Emmanuel Fritsch, évoque les trésors d’orfèvrerie religieuse, moins nombreux, peu connus et pas toujours visibles. Enfin, les derniers chapitres étudient l’évolution du paysage castral, le développement du réseau urbain ainsi que les caractéristiques de l’habitat rural et des modèles agraires, en s’appuyant sur les fouilles archéologiques les plus récentes dans divers sites du Rhin supérieur que cet ouvrage contribue à mieux faire connaître.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nicolas Lefort, « Pottecher (Marie), Schwien (Jean-Jacques), Meyer (Jean-Philippe) et Freund-Lehmann (Alexandre), L’Alsace au cœur du Moyen Âge, De Strasbourg au Rhin supérieur, XIe-XIIe siècles », Revue d’Alsace, 142 | 2016, 442-443.

Référence électronique

Nicolas Lefort, « Pottecher (Marie), Schwien (Jean-Jacques), Meyer (Jean-Philippe) et Freund-Lehmann (Alexandre), L’Alsace au cœur du Moyen Âge, De Strasbourg au Rhin supérieur, XIe-XIIe siècles », Revue d’Alsace [En ligne], 142 | 2016, mis en ligne le 01 octobre 2016, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://alsace.revues.org/2438

Haut de page

Auteur

Nicolas Lefort

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page