Navigation – Plan du site
Compte rendus
Glanes

Braeuner (Gabriel), Roger Struss. Un demi-siècle de photographies entre Vosges et Rhin

Éditions du Belvédère, 2015, 189 p.
Jean-Luc Eichenlaub
p. 494-495
Référence(s) :

Braeuner (Gabriel), Roger Struss. Un demi-siècle de photographies entre Vosges et Rhin, Éditions du Belvédère, 2015, 189 p.

Texte intégral

1Les photographes de presse, croquant au jour le jour l’actualité, tels des chroniqueurs des temps contemporains, ont produit, principalement depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, de très nombreux clichés qui montrent une Alsace qui a beaucoup changé en 50 ans, et qu’on commencerait sans eux à oublier déjà. Roger Struss, né en 1930 et actif dans le métier dès le début des années 50, d’abord au Nouveau Rhin français, puis à L’Alsace, est bien connu comme tel (sans oublier qu’il a été conseiller municipal de Colmar de 1978 à 1995).

2En 2008, il a déjà publié un ouvrage (Roger Struss, mes cinquante années de photographies, L’Alsace et Éditions J.D. Reber, 256 p.) préfacé par Paul Eschbach, qui, en neuf chapitres, donnait à voir Colmar et l’Alsace, mais aussi des terres bien plus lointaines : le dernier chapitre s’intitule de New York à Petra. Certaines photographies étaient en noir et blanc, les autres en couleurs.

3Le livre que propose Gabriel Braeuner, qui avait déjà confié à Roger Struss l’illustration de Colmar en France. Chronique des années cinquante et soixante (Éditions du Belvédère, 2014) est différent.

4Il a réuni en six chapitres des images en noir et blanc, bien légendées (un regret quand même, mais il est constant pour la plupart des livres de photographies, les clichés ne que rarement datés, sauf dans la dernière partie ; ce n’est sans doute pas toujours indispensable, mais cela aurait été appréciable).

5Après une introduction qui resitue bien le photographe de presse (le photojournaliste) de L’Alsace (« le regard de Roger », p. 7-9), mais aussi le photographe tout court, qui sillonne toujours l’Alsace centrale (principalement), Gabriel Braeuner présente les images suivant le plan suivant :

6« Des crêtes des Vosges aux rives du Rhin » ; « Bourgs et villes », où l’on relève en particulier, p. 54, une image de la construction de la Centrale de Fessenheim ; « Colmar, une plaisante cité », où l’on apprécie quelques photos de démolitions ; « Gens et métiers » : les travaux des champs, schlitteurs et marcaires, les travaux dans les vignes, l’impression sur étoffes (Steiner à Ribeauvillé) ; « Portraits » : les maires de Colmar, des personnalités du monde artistique (dont, d’ailleurs, G. Braeuner à la page 166). Des « Glanes rétrospectives » : petits reportages de 1952 à 1994 ; relevons en 1967 l’inauguration du musée Schweitzer à Kaysersberg ou l’élection de la reine du muguet à Neuf-Brisach.

7Un livre vivant, témoignage d’une époque révolue mais source précieuse pour les chercheurs futurs.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Luc Eichenlaub, « Braeuner (Gabriel), Roger Struss. Un demi-siècle de photographies entre Vosges et Rhin », Revue d’Alsace, 142 | 2016, 494-495.

Référence électronique

Jean-Luc Eichenlaub, « Braeuner (Gabriel), Roger Struss. Un demi-siècle de photographies entre Vosges et Rhin », Revue d’Alsace [En ligne], 142 | 2016, mis en ligne le 01 octobre 2016, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://alsace.revues.org/2534

Haut de page

Auteur

Jean-Luc Eichenlaub

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page